Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/80

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
84
La Nymphe des Brumes

Vers le milieu de juin, Xsis dit à Ivan :

— Monsieur Ivan, j’aimerais aller faire une petite promenade sur la terre ferme, si vous n’y avez pas d’objections. Vous le savez peut-être, j’ai construit une chaloupe durant l’hiver et…

— Mon pauvre Xsis, répondit Ivan, tu n’es pas prisonnier dans la Marmite du Diable. Va te promener sur la terre ferme, si le cœur t’en dit !… Moi, je ne serai plus jamais seul, maintenant que la Nymphe des Brumes vient me visiter chaque jour.

— Je serai de retour ce soir, Monsieur Ivan, promit Xsis.

Le soleil commençait à décliner à l’horizon, quand Xsis revint sur l’île ; il était accompagné d’un jeune homme.

— Attendez-moi ici, s’il vous plaît, dit