Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/75

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
79
La Nymphe des Brumes

cette couleur des joues d’Ivan qui trompait Xsis ; pourtant, elle aurait dû l’effrayer.

L’hiver fut rude dans la Marmite du Diable. Pendant plus d’un mois, le thermomètre se maintint à 40 degrés sous zéro. Heureusement le bois ne manquait pas, et dans la cabane abritant Ivan et son domestique, le poêle ne s’éteignait ni le jour ni la nuit.

L’hiver n’était pas bien avancé, quand Xsis s’aperçut qu’Ivan toussait presque continuellement.

— Vous avez pris le rhume, Monsieur Ivan ? demanda-t-il. Je vais vous préparer une bonne tisane de graine de lin.

— C’est inutile, Xsis, répondit Ivan ; ce rhume, que j’ai contracté l’été dernier, me parait être inguérissable et… je l’aime autant. Je ne tiens nullement à vivre.