Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/56

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
60
Perdus sur la Méditerranée

enfants ! Ils avaient cru trouver un sûr refuge sur l’Île Julia… et, avec elle, ils avaient été engloutis, à deux cents pieds sous la mer ! Cette fois, ils étaient réellement perdus à jamais !

Hélas ! il n’y avait plus qu’à virer de bord, quoi qu’il fit déjà nuit, La Bourrasque quitta, sans retard, l’ancien emplacement de l’Île Julia.

Les passagers, retirés dans le salon, se livraient à leur immense douleur. Leurs enfants ! Leurs chers bien-aimés ! Quel terrible sort que le leur !

Tout à coup, le cri d’un matelot retentit sur le pont :

— Un feu, par tribord devant !

En un clin d’œil, les passagers eurent quitté le salon et, arrivés sur le pont, ils virent, en effet, un feu, à une distance d’un mille à peu près.