Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/53

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
57
Perdus sur la Méditerranée

Près de six mois s’étaient écoulés, sans nouvelles, et ces pauvres parents, se souvenant de la tempête qui avait fait rage, la nuit de la disparition de leurs enfants, avaient perdu tout espoir de les revoir jamais ici-bas, car ils étaient convaincus que leur frêle embarcation avait vite fait naufrage.

Un jour, une nouvelle singulière se répandit : une île avait surgi, soudain, au beau milieu de la Méditerranée. Cette île, plusieurs navigateurs en avaient eu connaissance… de loin, cependant, car nul n’avait osé en approcher, à cause des brisants, dont la position leur était inconnue.

Et ne voilà-t-il pas qu’un soir, alors que M. Ducèdre, le père de Laurent et de Julia, était à faire une promenade sur la mer, en songeant à ses enfants disparus, il aperçut une bouteille qui flottait. Il s’en em-