Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/52

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
56
Perdus sur la Méditerranée

Quand ils eurent été huit jours sur l’Île Julia, les aînés, parmi les jeunes naufragés, préparèrent un document disant que, au mois de juin 1831, à sept heures dix minutes du soir, ils avaient abordé à une île, d’origine très récente et très mystérieuse, à laquelle ils avaient donné le nom de l’Île Julia, et ils essayèrent de déterminer la position de cette île. Ce document, mis dans une bouteille cachetée, fut jeté à la mer et confié à la garde de Dieu.


* * *


Vous comprenez sans peine dans quelle douleur et dans quel deuil étaient les familles Ducèdre, Laplaine, Ducorbeau et Lachaise, depuis le jour où leurs enfants avaient disparu ? Nous n’insisterons pas sur cela ; qu’il suffise de dire que ces mères, subitement privées de leurs enfants, avaient failli perdre la raison, sous le coup terrible qui les avaient frappées.