Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/51

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
55
Perdus sur la Méditerranée

tèrent sur la grève ! Quel soulagement pour ces pauvres petits de sentir un terrain solide sous leurs pieds !

— Puisque c’est Julia qui a découvert, la première, que ce que nous prenions pour un navire était une île, dit Hervé, nommons cette île l’Île Julia, voulez-vous ?

— Va pour l’Île Julia ! s’écrièrent-ils tous.

L’installation se fit rapidement. L’île contenait tant de grottes naturelles, qu’on eut vite fait de trouver un logis fort convenable dans l’une d’elles, pour toute la petite colonie. Quant à la nourriture, on en était assuré, grâce aux lignes de pêche et aux hameçons dont Jean s’était muni, quand il était parti de chez lui, la veille. Était-ce seulement la veille vraiment qu’ils avaient quitté joyeusement leurs parents, ces enfants ? Ils avaient passé par tant d’épreuves, depuis lors !