Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/46

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
50
Perdus sur la Méditerranée

d’Hervé à examiner la mer déserte, finit par énerver Laurent.

— Laisse donc là cette lunette, Hervé, dit-il. À quoi sert ?… Tous, et chacun notre tour, nous avons inspecté la mer et avons pu constater qu’elle est déserte tant qu’on veut.

Cependant, Hervé persistait à observer la mer ; qu’y avait-il autre à faire, d’ailleurs ?

Il pouvait être cinq heures du soir. Laurent, Hervé et Jean venaient, encore une fois, d’examiner la mer. Tout à coup, la chaloupe fut soulevée par une énorme lame, et les enfants eussent été précipités à l’eau, s’ils ne se fussent cramponnés aux bords de l’embarcation. Ensuite, calme parfait. Mais, au bout d’un quart d’heure à peu près, une autre grosse lame se précipita sur la chaloupe, et jeta la terreur