Page:Lacerte - A la poursuite d'un chapeau, 1932.djvu/12

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

d’enfants. Au bout de la troisième année, cependant, un enfant leur fut donné : un fils, qui fut nommé George, comme son père.

L’enfant ne reçut pas le baptême. Malgré les larmes et les supplications de sa femme, (qu’il aimait pourtant) George Forester fut inflexible.

— Écoute, Viola, lui dit-il, si l’enfant eût été une fille, je ne serais pas intervenu. C’est un garçon ; il m’appartient, et je compte l’élever dans ma religion à moi.

* * *

Le petit George n’avait pas encore un an, quand George Forester fut obligé de partir pour l’Europe. Il s’absentait pour au moins trois mois. Certes, il eût aimé emmener sa femme avec lui ; mais celle-ci n’osait pas entreprendre un tel voyage, avec un bébé de quelques mois.