Ouvrir le menu principal

Page:La Nouvelle Revue - 1899 - tome 117.djvu/199

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
202
LA NOUVELLE REVUE

Le soir, les médecins opinèrent qu’il y avait du mieux et que probablement la nuit se passerait sans complication. Le Sénateur avait quelque peu recouvré ses esprits et l’usage de la parole. Vers neuf heures, il avait demandé aux docteurs d’une voix suffisamment claire si le Roi n’allait pas venir. Il avait exactement dit « le Roi ; » mais le fait de prendre un Régent pour un Roi, était fort excusable à ce moment de la vie où tous nous nous attachons beaucoup plus au fond qu’à l’apparence des choses.

Il lui fut répondu que le Prince… « le Roi ! le Roi ! ». Il voulait absolument un Roi à son lit de mort. On dut s’exécuter. On lui dit donc que le Roi était venu alors qu’il dormait et que S. A… « Sa Majesté » grommela le malade ; — parfaitement, que Sa Majesté avait promis de retourner sous peu. — À une heure du matin, le calme régnant partout, les membres de la famille allèrent se coucher. Les deux amis qui étaient de planton cette nuit là ne se couchèrent pas, mais s’endormirent dans les profondeurs moëlleuses de deux grands canapés près de la cheminée du salon. Ils avaient, pour mieux dormir, posé la lampe à terre, derrière un fauteuil.

L’infirmière assise auprès du lit, avança la tête pour regarder le malade. Doucement, doucement, elle se leva et l’observa de plus près. H. avait les yeux fermés, la respiration régulière. L’infirmière prit son châle gris, sortit, traversa le salon sur la pointe des pieds, disparut. Cinq minutes après, elle retourna, enveloppée encore dans le châle gris. Son pas était différent ; il était plus lent, plus allongé et pour ainsi dire plus grand : le pas, en somme, de quelqu’un de très circonspect et qui n’est pas sûr de lui-même. Elle heurta légèrement contre un guéridon et s’arrêta pendant quelques secondes. Les quatre jambes noires qui émergeaient des deux canapés vers la cheminée ne bougèrent pas et l’infirmière sans autre encombre, atteignit la chambre de son malade. Là, c’était plus obscur encore. Cachée par les courtines, une veilleuse brûlait entre les volets et les vitres. L’infirmière regarda à son entour un moment comme si elle ne reconnaissait pas le lit, observa le malade qui dormait toujours et sans quitter son châle se mit à prier fervemment, à voix rapide et basse.

Dix minutes après, le malade poussa un soupir. Alors la fausse