Ouvrir le menu principal

Page:La Bruyère - Œuvres complètes, édition 1872, tome 3.djvu/390

Cette page n’a pas encore été corrigée



Dialogue IX — Oraison de simple regard, béatitude essentielle : compatible avec toutes sortes de dérèglements. Le spirituel, parvenu à l’état de contemplation, est déchargé des mortifications et des austérités ; dispensé d’observer les lois humaines ; exempt de peines et de remords; incapable d’être souillé par les mouvements sensibles ; en un mot impeccable, d’une impeccabilité qui consiste à faire ce qui est péché sans pécher. Obstination des maîtres de cette doctrine dans leur erreur. Ces conséquences horribles de la doctrine des Quiétistes , prouvées et découvertes, donnent de l’horreur à ceux qu’ils ont séduits. 213


LETTRES.

Avertissement de l’éditeur 249
Lettre I. 9 février 1685. La Bruyère à Condé. 253
— II. 3 avril 1685. La Bruyère à Condé. 259
— III. 6 avril 1685. La Bruyère à Condé. 262
— IV. 14 avril 1685. La Bruyère à Condé. 264
— V. 7 juillet 1685. La Bruyère à Condé. 266
— VI. 13 août 1685. La Bruyère à Condé. 267
— VII. 18 août 1685. La Bruyère à Condé. 270
— VIII. 2 actobre 1685. La Bruyère à Condé 273
— IX. (La date a été enlevée.) La Bruyère à Condé 276