Page:L’Enfant du plaisir, ou les délices de la jouissance, 1803.djvu/77

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion
( 63 )


voix basse, je ne l’ai point encore vu comme ça ; il faut qu’il ait bu pour être aussi brusque le manant ; comment lui faire entendre raison ? Ah ! mon Dieu, que je suis donc malheureuse ; il était si complaisant la dernière fois… le plus prudent c’est de le laisser faire avant que cette femme n’arrive… Oh ! le butor… s’étant décidément résolue à se laisser faire pour n’avoir point à se défendre si long-temps, et s’éviter d’être chiffonnée davantage ; elle se poste contre le lit, se retrousse elle-même, et s’écarte avec soin. Je lui lève les cuisses et la fais tomber à la renverse par-dessus, et sans autres caresses j’introduisis avec précipitation mon vigoureux postillon dans le lieu que lui présentait Julienne. À peine y suis-je, que par un mouvement le plus inespéré la friponne reconnut que ce n’était point son amant. Elle glissa sa