Page:Léonard de Vinci - Traité élémentaire de la peinture, 1803.djvu/100

Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE XL.

Comment un Peintre se doit placer à l’égard du jour qui éclaire son modèle.


Que A B soit la fenêtre par où vient le jour, et M le centre de la lumière. Je dis que le Peintre sera bien placé en quelque endroit qu’il se mette, pourvu que son œil se trouve entre la partie ombrée de son modèle et celle qui est éclairée, et il trouvera ce lieu en se mettant entre le point M et le point du modèle où il cesse d’être éclairé et où il commence à être ombré.


Léonard de Vinci Traité élémentaire de la peinture p 0100 F2.jpg


CHAPITRE XLI.

Quelle lumière est avantageuse pour faire paroître les objets.


Une lumière haute répandue également, et qui n’est pas trop éclatante et trop vive,