Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/394

Cette page n’a pas encore été corrigée


370 LES MANUSCRITS DE LÉONARD DP: VINCI

mentent vers leur centre ; on le voit dans l'acte de la percussion, dans les supports des bras de la balance où le poids, en se rappro- chant, diminue sa gravité ; on le voit dans les colonnes, murs et piliers, on le voit dans la chaleur et dans tous les phénomènes naturels. La nature a fait la surface de la prunelle convexe, afin que les objets environnants pussent refléter leurs ressemblanees avec des angles plus grands, ce qui n'arriverait pas si l'oeil est plan.

I v.

Les rayons des corps lumineux croissent d'autant plus qu'ils s'éloignent de leur source (suit la démonstration).

��Les objets n'envoient pas à l'œil leur image dans leur proportion réelle.

Le concours des rayons droits s'infléchit en pénétrant dans l'œil.

2 V.

La pupille de l'œil reçoit les images ren-

�� �