Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/352

Cette page n’a pas encore été corrigée


328 LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI

13 V.

La perspective simple est celle qui est faite par l'art sur une position également distante de l'œil en chacune de ses parties.

La perspective composée est celle qui est faite sur une position dont aucune partie n'est également distante de l'œil.

14 r.

Le commencement de la ramification, à la ligne centrale de son épaisseur, suit la ligne- centrale de la plante.

14 V.

L'eau qui descend dans un fleuve droit se meut par cours oblique, du milieu aux rives opposées et des rives opposées au milieu.

15 F.

Les hommes et les chevaux, dans une ba- taille seront d'autant plus obscurs qu'ils se- ront plus près de la terre. Les parois des puits paraissent obscurs selon la profondeur parce que cette profondeur reçoit moins d'air lumineux; et les terrains de même cou-

�� �