Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/287

Cette page n’a pas encore été corrigée


LES MANUSCRITS DE LÉONARD DE VINCI 26^

35 r.

Ecris, comment les nuages se composent et comment ils se résolvent, et quelle cause élève les vapeurs de l'eau dans l'air et la cause des brouillards et de l'air épaissi ; décris de même les régions de l'air et la cause des neiges et des grêles et du resserrement de l'eau se durcissant en glace, les nouvelles figures de neige se formant en l'air et les arbres et le nouvel aspect de leurs feuilles dans les pays froids et les rochers de glace et de givre qui composent de nouvelles figures d'herbes, ce givre faisant comme une rosée disposée à nourrir les susdites feuilles.

■^S V ^'i"» r. et V. :;7 r. Deux lumières à distance se confondent.

Du mouvement de l'air enferme sous l'eau.

^8 r. Si la surface des fleuves est spheriqoe.

�� �