Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/278

Cette page n’a pas encore été corrigée


254 LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI

6 r.

Peut-être Epicure vit-il les ombres des colonnes sur les murs opposés, égales au diamètre de la colonne réelle. D'après le con- cours de l'ombre parallèle, de sa naissance à sa fin; il jugea que le soleil, lui aussi, offrant un tel parallélisme par conséquent n'était pas plus large que cette colonne ; il ne s'aperçut pas qu'une telle diminution d'ombre était immuable par rapport à l'extrême distance du soleil.

Si le soleil était moindre que la terre, les étoiles et une partie de notre hémisphère seraient sans lumière.

6 V. 7 r. et v. 8 r.

Hydraulique.

8 V.

Epicure dit que le soleil a la grandeur qu'il paraît avoir : or il paraît être d'un pied, nous devons donc le tenir pour tel. En ce cas, la lune obscurcirait le soleil ; or la lune étant moindre, aurait moins d'un pied, et quand notre monde obscurcit la lune, elle serait

�� �