Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/234

Cette page n’a pas encore été corrigée


2IO LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI

Eram. — Manière de noyer le château de Milan. Fui.

Fueram. Efo.

39 r. Ajnare, docere, légère.

39 V.

Toutes les choses cachées en hiver, sous la neige, resteront découvertes et manifestes en été.

Dit pour le mensonge qui ne peut rester occulte.

40 r. Déclinaisons latines, pronoms (i).

41 r. et V. 42, 43, 45 Mouvement.

45 V. à 47 c. Etudes de canalisation.

��(i) Ludovic Sforra était grand latiniste, Léonard ne savait pas le latin.

�� �