Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/158

Cette page n’a pas encore été corrigée


134 L^S MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI

tu finiras ensuite le membre le meilleur et mets-le en pratique avec les autres : sinon tu t'habituerais à ne pas attacher les membres ensemble.

Se garder de tourner la tête du même côté que la poitrine et de faire aller le bras comme la jambe. Si la tête est tournée vers l'épaule droite, fais ses parties plus basses du côté gauche; si tu fais saillir la poitrine avec la tête tournée à gauche, que les parties du côté droit soient plus hautes.

29 V.

Autant la partie de l'homme nu décroit du côté où il s'appuye, autant celle opposée augmente : mais le nombril et le membre viril ne changent jamais de hauteur.

L'abaissement vient de ce que la figure porte sur une jambe qui se tait centre de gra- vité, et ainsi le milieu des épaules correspond, en sortant de la ligne perpendiculaire qui s'infléchit sur le cou de pied.

29 v.

[Croquis d'une arbalète double).

�� �