Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/142

Cette page n’a pas encore été corrigée


Il8 LES MANUSCRITS DE LÉONARD DE VINCI

Des supports. — Un grand nombre de petits supports soutiendront un plus grand poids par leur réunion que chacun pris séparément.

Des lumières. — La réunion de petits corps lumineux augmentera la puissance de chacun d'eux. Pose des lumignons sur une ligne droite et mets-toi en face, aune certaine dis- tance ; si tu observes la qualité de la lumière produite par ces lumignons et que tu les réunisses, tu verras l'endroit où tu t'étais placé, mieux éclairé que d'abord.

On sait que les étoiles ont une clarté pareille à celle de la lune ; réunies elles donneront plus de lumière que la lune, mais comme elles sont dispersées, même avec un ciel serein et étoile, notre partie du monde reste obscure, si la lune n'est pas dans notre hémisphère.

Supporîs. — Deux colonnes séparées qui peuvent porter chacune loo livres, réunies en supporteront 300.

De la pression du poids. — Un support étant chargé debout d'un poids équidistant à son centre ne peut ni se tordre ni se rompre mais seulement s'enfoncer, mais si le poids porte davantage sur une partie, le support se ploiera du côté le plus pressé par la charge.

�� �