Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/112

Cette page n’a pas encore été corrigée


OO LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI

obscur est si éloigné qu'il serait impossible d'y apercevoir même une tour.

6r.

L'air est mêlé à une humidité semblable à celle de la terre, dont la superfluité retombe une fois en 24 h. puis remonte à la chaleur du soleil qui la soutient tant qu'il reste dans notre hémisphère. Le départ du soleil la rendant à sa pesanteur, elle retombe : c'est la rosée Tété, et la gelée blanche d'hiver.

6 V.

La force pousse toujours vers le principe du lieu où elle est née ; et le poids pousse vers le lieu de son départ. Les lieux de naissance de la force sont innombrables ; le lieu du poids est unique, c'est la terre.

7 r.

On peut savoir combien on a tiré de vin d'un vase plus haut ou plus bas, si on con- naît son diamètre.

7 v.

Si deux personnes voyagent de concert,

�� �