Page:Kipling - Le Livre de la jungle, illustré par de Becque.djvu/97

Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHANSON DE ROUTE
DES BANDAR-LOG


Voyez-vous passer festonnant la brune
À mi-chemin de la jalouse lune !
N’enviez-vous pas nos libres tribus ?
Que penseriez-vous de deux mains de plus ?
N’aimeriez-vous pas cette queue au tour
Plus harmonieux que l’Arc de l’Amour ?
Vous vous fâchez ? — Ça n’est pas important,

______Frère, regarde ta queue
__________Qui pend !


Sur la branche haute en rangs nous rêvons
À de beaux secrets que seuls nous savons,
Songeant aux exploits que le monde espère,
Et qu’à l’instant notre génie opère,
Quelque chose de noble et de sage fait
De par la vertu d’un simple souhait —
Quoi ? — Je ne sais plus — Était-ce important ?

______Frère, regarde ta queue
__________Qui pend !