Page:Kipling - Le Livre de la jungle, illustré par de Becque.djvu/174

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Au matin, j’ai trouvé mes frères, tristes, solitaires ;
Qu’on nous fusille dans l’eau, qu’on nous assomme sur terre,
Que l’homme nous mène au saloir, sot bétail orphelin !
Pourtant nous chantons Lukannon… avant que l’homme vînt.

En route au Sud, au Sud… ô Gooverooska, va !
Dis notre deuil aux Rois des Mers tandis qu’hélas,
Vide bientôt ainsi que l’œuf du requin mort,
Grève de Lukannon, tu nous connais encore !


Becque - Livre de la jungle, p174.jpeg