Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/568

Cette page a été validée par deux contributeurs.
568
l'île mystérieuse.

« Capitaine Nemo, vous nous avez demandés ? ... (Page 564.)

quand les derniers soldats de l’indépendance tombèrent sous les balles anglaises.

Jamais la puissance britannique dans l’Inde ne courut un tel danger, et si, comme ils l’avaient espéré, les cipayes eussent trouvé secours au dehors, c’en était fait peut-être en Asie de l’influence et de la domination du Royaume-Uni.

Le nom du prince Dakkar fut illustre alors. Le héros qui le portait ne se cacha pas et lutta ouvertement. Sa tête fut mise à prix, et, s’il ne se rencontra pas un traître pour la livrer, son père, sa mère, sa femme, ses enfants payèrent pour lui avant même qu’il pût connaître les dangers qu’à cause de lui ils couraient…

Le droit, cette fois encore, était tombé devant la force. Mais la civilisation ne recule jamais, et il semble qu’elle emprunte tous les droits à la nécessité. Les