Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/544

Cette page a été validée par deux contributeurs.
544
l'île mystérieuse.

On fit plus : on visita le gouffre... (Page 539.)

contrefort, leur regard pouvait parcourir un large secteur de l’horizon occidental.

Rien de suspect n’apparaissait, mais encore fallait-il se tenir toujours sur ses gardes.

Aussi l’ingénieur, un soir, fit-il part à ses amis du projet qu’il avait conçu de fortifier le corral. Il lui semblait prudent d’en rehausser l’enceinte palissadée et de la flanquer d’une sorte de blockhaus dans lequel, le cas échéant, les colons pourraient tenir contre une troupe ennemie. Granite-house devant être considéré comme inexpugnable par sa position même, le corral, avec ses bâtiments, ses réserves, les animaux qu’il renfermait, serait toujours