Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/493

Cette page a été validée par deux contributeurs.
493
le secret de l'île.

CHAPITRE IX

On est sans nouvelles de Nab. — Proposition de Pencroff et du reporter qui n’est pas acceptée. — Quelques sorties de Gédéon Spilett. — Un lambeau d’étoffe. — Un message. — Départ précipité. — Arrivée au plateau de Grande-Vue.


La convalescence du jeune malade marchait régulièrement. Une seule chose était maintenant à désirer, c’était que son état permît de le ramener à Granite-house. Quelque bien aménagée et approvisionnée que fût l’habitation du corral, on ne pouvait y trouver le confortable de la saine demeure de granit. En outre, elle n’offrait pas la même sécurité, et ses hôtes, malgré leur surveillance, y étaient toujours sous la menace de quelque coup de feu des convicts. Là-bas, au contraire, au milieu de cet inexpugnable et inaccessible massif, ils n’auraient rien à redouter, et toute tentative contre leurs personnes devrait forcément échouer. Ils attendaient donc impatiemment le moment auquel Harbert pourrait être transporté sans danger pour sa blessure, et ils étaient décidés à opérer ce transport, bien que les communications à travers les bois du Jacamar fussent très-difficiles.

On était sans nouvelles de Nab, mais sans inquiétude à son égard. Le courageux nègre, bien retranché dans les profondeurs de Granite-house, ne se laisserait pas surprendre. Top ne lui avait pas été renvoyé, et il avait paru inutile d’exposer le fidèle chien à quelque coup de fusil qui eût privé les colons de leur plus utile auxiliaire.

On attendait donc, mais les colons avaient hâte d’être réunis à Granite-house. Il en coûtait à l’ingénieur de voir ses forces divisées, car c’était faire le jeu des pirates. Depuis la disparition d’Ayrton, ils n’étaient plus que quatre contre cinq, car Harbert ne pouvait compter encore, et ce n’était pas le moindre souci du brave enfant, qui comprenait bien les embarras dont il était la cause !

La question de savoir comment, dans les conditions actuelles, on agirait contre les convicts, fut traitée à fond dans la journée du 29 novembre entre Cyrus Smith, Gédéon Spilett et Pencroff, à un moment où Harbert, assoupi, ne pouvait les entendre.

« Mes amis, dit le reporter, après qu’il eut été question de Nab et de l’impossibilité de communiquer avec lui, je crois, comme vous, que se hasarder sur