Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/265

Cette page a été validée par deux contributeurs.
265
l'abandonné.

Le singe fut terrassé et garrotté. (Page 268.)

« La magnifique bête ! s’écria Nab.

— Magnifique, tant que tu voudras ! répondit Pencroff, mais je ne vois pas encore comment nous pourrons rentrer chez nous !

— Harbert est bon tireur, dit le reporter, et son arc est là ! Qu’il recommence…

— Bon ! ces singes-là sont malins ! s’écria Pencroff, et ils ne se remettront pas aux fenêtres, et nous ne pourrons pas les tuer, et quand je pense aux dégâts qu’ils peuvent commettre dans les chambres, dans le magasin…

— De la patience, répondit Cyrus Smith. Ces animaux ne peuvent nous tenir longtemps en échec !