Ouvrir le menu principal

Page:Jules Verne - L’Île mystérieuse.djvu/241

Cette page a été validée par deux contributeurs.
241
l'abandonné.

La berge était surélevée. (Page 248.)

« Nous voilà coupés ! s’écria Nab.

— Non, répondit Harbert, ce n’est qu’un ruisseau, et nous saurons bien le passer à la nage.

— À quoi bon, répondit Cyrus Smith. Il est évident que ce creek court à la mer. Restons sur sa rive gauche, suivons sa berge, et je serai bien étonné s’il ne nous mène pas très-promptement à la côte. En route !

— Un instant, dit le reporter. Et le nom de ce creek, mes amis ? Ne laissons pas notre géographie incomplète.

— Juste ! dit Pencroff.

— Nomme-le, mon enfant, dit l’ingénieur en s’adressant au jeune garçon.