Page:Jaurès - Histoire socialiste, IV.djvu/169

Cette page a été validée par deux contributeurs.



la véritable guillotine ordinaire
(D’après une estampe du Musée Carnavalet.)