Page:James Guillaume - L'Internationale, I et II.djvu/39

Cette page a été validée par deux contributeurs.


localités, des sociétés coopératives, et de l’état des classes laborieuses dans tous les pays.

3° Ce bulletin, rédigé dans plusieurs langues, sera envoyé gratis[1] aux Sections centrales, qui en communiqueront un exemplaire à chacune de leurs Sections.

4° Pour faciliter au Conseil central[2] l’exécution des devoirs qui leur[3] sont imposés par les articles ci-dessus, tout membre de l’Association et des sociétés adhérentes versera[4], par exception, pour l’année 1866/7, une cotisation fixe de trente centimes[5].

Cette cotisation est destinée à couvrir les différentes dépenses du Comité central[6], comme : la pension[7] du secrétaire général, les frais de la correspondance[8], des[9] publications, des[10] travaux préparatoires pour les[11] Congrès, etc.

5° Partout où les circonstances le permettront, les bureaux centraux[12] d’un groupe d’un certain nombre[13] de Sections de la même langue seront établis. Les membres de ces bureaux centraux[14], élus et révocables à chaque moment par leurs Sections respectives, doivent envoyer leurs rapports au Comité central[15] une fois par mois, et plus souvent s’il est nécessaire.

6° Les frais d’administration de ces bureaux centraux[16] seront supportés par les Sections qui les ont établis.

7° Les bureaux centraux, non moins que[17] le Comité central[18] de l’Association, sont obligés de faire honneur au crédit qui sera donné[19] aux membres de l’Association par leurs Sections respectives[20], mais autant seulement que leurs carnets seront visés par le secrétaire de la Section à laquelle appartient le membre qui demande le crédit[21].

En cas que le bureau auquel le membre adresse la demande de

  1. Après « gratis », le carnet parisien remplace toute la fin de la phrase par : « aux différents bureaux correspondants ».
  2. Carnet parisien, Fribourg : « Conseil général ».
  3. Égalité, carnet parisien, Fribourg : « lui ».
  4. Après « versera », l’Égalité et Fribourg mettent : « par année une cotisation fixe de dix centimes » ; le carnet parisien : « une cotisation annuelle fixée par chaque Congrès ».
  5. Le Congrès de Lausanne, en 1867, abaissera la cotisation à dix centimes.
  6. Carnet parisien et Fribourg : « Conseil général ».
  7. Carnet parisien : « appointements ».
  8. Carnet parisien : « frais de correspondance » ; Fribourg : « les frais des correspondances ».
  9. Carnet parisien : « de ».
  10. Le carnet parisien retranche « des ».
  11. Égalité, carnet parisien et Fribourg : « le ».
  12. La brochure Card a imprimé « centrals » : cette faute de français, due sans doute à l’erreur d’un copiste étranger, a été répétée encore à quatre reprises dans les articles 5, 6, 7 et 8.
  13. Carnet parisien : « les bureaux centraux réunissant un certain nombre ».
  14. Le carnet parisien supprime « centraux ».
  15. Carnet parisien et Fribourg : « Conseil général ».
  16. Le carnet parisien supprime « centraux ».
  17. Carnet parisien : « ainsi que ».
  18. Carnet parisien et Fribourg : « Conseil général ».
  19. Carnet parisien : « au crédit ouvert ».
  20. Carnet parisien : « bureaux respectifs ; Fribourg supprime les mots : « par leurs bureaux respectifs ».
  21. Le carnet parisien modifie ainsi la fin de la phrase : « que le carnet du membre crédité sera visé par le secrétaire du bureau dont il fait partie ».