Ouvrir le menu principal

Page:James Guillaume - L'Internationale, I et II.djvu/38

Cette page a été validée par deux contributeurs.


partie d’économistes, de journalistes, d’avocats, de patrons, etc., chose ridicule et qui anéantirait l’Association.

M. Tolain, Parisien. — Autre chose est faire simplement partie de l’Association, autre chose est, et bien plus délicate, remplir le rôle de délégué au Congrès. Ceci demande des garanties supérieures au point de vue de la cause qu’il s’agit de servir. Nous ne haïssons personne ; mais, dans les conditions présentes, nous devons considérer comme des adversaires tous les membres des classes privilégiées soit au nom du capital, soit au nom d’un diplôme. On a assez longtemps accusé la classe ouvrière de s’en remettre aux autres de son salut, de compter sur l’État, etc. Aujourd’hui elle veut échapper à ces reproches ; elle veut se sauver elle-même, sans la protection de personne. Il faut donc que ses délégués n’appartiennent ni aux professions libérales ni à la caste des capitalistes.

Cette doctrine n’est point acceptée par les opposants. Les ouvriers de l’esprit sont aussi méritants que les ouvriers manuels et peuvent apporter autant de dévouement au service de la cause. La députation anglaise dit que cet esprit d’exclusivisme ne serait pas compris de leurs commettants, et que ceux-ci ne se soumettraient point à la résolution du Congrès. Les associations existantes ont reçu plus d’une fois des services immenses d’hommes non ouvriers dans le sens matériel et trop étroit du mot.

Les règlements ont été adoptés dans la forme suivante :


Règlement[1]


1° Le Conseil central[2] est obligé d’exécuter les résolutions du Congrès.

a)[3] Il rassemble dans ce but tous les documents que les Sections centrales[4] des différents pays lui enverront et[5] qu’il saura[6] se procurer par une autre voie.

b)[7]Il est chargé d’organiser le Congrès et de mettre[8] son programme à la connaissance de toutes les Sections par l’intermédiaire des Sections centrales[9] des différents pays.

2° Le Comité central[10] publiera, autant et si[11] souvent que ses moyens le lui permettront, un bulletin qui embrassera tout ce qui peut intéresser l’Association internationale[12] et qui doit s’occuper avant tout de l’offre et de la demande du travail dans[13] différentes

  1. Égalité : « Règlements » ; Fribourg : « Règlement général ».
  2. Carnet parisien et Fribourg : « général ».
  3. Le carnet parisien supprime la lettre « a) ».
  4. Carnet parisien : « les bureaux correspondants ».
  5. Ici l’Égalité, le carnet parisien et Fribourg intercalent le mot « ceux ».
  6. Carnet parisien : « pourra ».
  7. Le carnet parisien supprime la lettre « b) ».
  8. Carnet parisien : « porter ».
  9. Carnet parisien : « des bureaux correspondants ».
  10. Carnet parisien et Fribourg : « Conseil général ».
  11. Carnet parisien et Fribourg : « aussi ».
  12. Après « internationale », le carnet parisien place deux points, et omet les mots « et qui doit s’occuper avant tout » ; il supprime préposition et article devant « offre et demande », « sociétés », conjonction, préposition et article devant « état », et ajoute « etc. » à la fin.
  13. L’Égalité, le carnet parisien et Fribourg intercalent « les » après « dans ».