Ouvrir le menu principal

Page:James Guillaume - L'Internationale, I et II.djvu/329

Cette page a été validée par deux contributeurs.


X. — La Semaine sanglante, 153-154. Bakounine repart pour Locarno (30 mai 1871), 154. Lettre de Bakounine, 10 juin. 155-156. Efforts pour continuer la Solidarité, 156. Nouvelle tactique d’Outine et de Marx ; Mme Dmitrief à Genève en mars ; intervention de Robin, devenu membre du Conseil général de Londres, 157-160. Manuscrits de Bakounine : « Préambule pour la seconde livraison de l’Empire knouto-germanique » (5 juin-13 juillet) ; « Protestation de l’Alliance » (4-25 juillet) ; extraits de ces manuscrits : opinion de Bakounine sur la Commune de Paris, hommage rendu par Bakounine à Marx, 160-166. Visite du père Meuron (1er juillet), 166. Secours aux réfugiés de la Commune : voyage de Schwitzguébel à Paris avec des passeports ; les premiers réfugiés à Genève ; lettre de Schwitzguébel à Mlle P., 166-169. Nouveaux efforts pour la publication de la Solidarité (juillet) ; notre nouveau Comité fédéral à Sonvillier-Saint-Imier, 169. Arrivée de Mme André Léo et de Malon à Neuchâtel (25 juillet), 169-171. Second envoi de passeports, Gustave Jeanneret à Paris (août), 171-172. Les communards de Neuchâtel, 172-173. Mazzini attaque la Commune et l’Internationale ; première réponse de Bakounine à Mazzini (25-28 juillet), parue en italien à Milan dans le Gazzettino rosa (14 août), en français dans la Liberté de Bruxelles (18 et 19 août), 173-174. Suite de l’intrigue de Londres : Robin réussit (25 juillet) à faire constater officiellement que la Section de l’Alliance, à Genève, a été reconnue en 1869 par le Conseil général ; Marx fait décider qu’une Conférence sera réunie à Londres, 174-177. Proposition de dissoudre la Section de l’Alliance de Genève ; lettre de Bakounine, qui la combat (6 août) ; la Section de l’Alliance prononce sa dissolution (même jour), 177-181. Extraits de lettres de moi à Joukovsky (10, 11, 15 août), 181-184. Bakounine proteste contre la dissolution de la Section de l’Alliance (16 août) ; lettres de moi à Joukovsky (20 et 27 août), 184-186. Procès, à Saint-Pétersbourg, de la société secrète fondée par Netchaïef (juillet-août), 186. « Rapport sur l’Alliance » rédigé par Bakounine (28 juillet-26 août) ; commencement de la seconde réponse de Bakounine à Mazzini (25 août), 186-187. Projet d’envoyer un délégué à Londres ; nous y renonçons ; notre Fédération n’est pas convoquée à la Conférence ; lettre adressée à la Conférenee par notre Comité fédéral (4 septembre), 187-190. Je vais rendre visite à Bakounine à Locarno, 190-191. Extraits de la brochure de Marx sur la Commune (The Civil War in France), et d’une lettre de Marx à Sorge (9 novembre 1871), 191-192.

XI. — La Conférence de Londres (17-23 septembre 1871) ; les délégués, 192-194. Extraits d’un récit écrit par Robin, 194-198. La Conférence de Valencia (9 septembre) et le délégué espagnol à Londres : extraits d’un récit écrit par Anselmo Lorenzo, 198-201. Les résolutions II et IX de la Conférence ; erreur commise par Robin, et, à sa suite, par le Mémoire de la Fédération jurassienne, au sujet du troisième considérant des Statuts généraux, 202-207 ; résolutions X-XVI, 207-209 ; la résolution XVII, sur le différend entre les deux fédérations de la Suisse romande, 210-214.

XII. — Lettre de notre Comité fédéral aux membres de l’ancienne Section de l’Alliance, à Genève (27 septembre 1871), 215. Extrait d’une lettre de Bastelica à Joukovsky (28 septembre). 216. Attitude des réfugiés français à Genève : extrait d’une lettre de Lefrançais et de Malon à Verrycken, à Bruxelles (16 novembre) ; Malon et Outine, extrait d’une lettre de Bakounine (3 octobre) ; la Section de propagande et d’action révolutionnaire socialiste de Genève, 216-218. Le cinquième Congrès de la Ligue de la paix, à Lausanne : Mme André Léo et Clémence, 218. Premières publications des réfugiés de la Commune en Suisse : Le Livre rouge de la justice rurale, de Jules Guesde ; Hommes et choses de la Commune, de Maxime Vuillaume ; La Troisième défaite du prolétariat français, de B. Malon ; Étude sur le mouvement communaliste, de G. Lefrançais, 219. La Révolution sociale de Claris : ses trois premiers numéros (26 octobre-9 novembre), articles de Mme André Léo, qui « attache le grelot », 219-222. La Section de propagande de Genève et le Conseil général. Effet produit sur nous par les résolutions de la Conférence de Londres ; nous décidons de convoquer un Congrès fédéral. 222-223. Bastelica à Neuchâtel ; voyage de Joukovsky dans le Jura, 223-225. Circulaire de notre Comité fédéral convoquant le Congrès fédéral pour le 12 novembre à Sonvillier (31 octobre), 225-226. Ce que fait Bakounine pendant les mois de septembre, octobre et novembre 1871 : il travaille à sa seconde réponse à Mazzini : Risposta all’Unità italiana, écrite du 2 au 4 octobre ; relations suivies avec de jeunes propagandistes italiens, entres autres Pezza ; circulaire aux amis italiens, écrite du 19 au 28 octobre, en réponse à la circulaire de Mazzini relative au Congrès ouvrier de Rome, 227. Les destinées du manuscrit qui devait former