Ouvrir le menu principal

Page:James Guillaume - L'Internationale, I et II.djvu/269

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


du prolétariat que Serno a été condamné à mort ; mais un jour viendra où nous demanderons des comptes à ses assassins ;... un jour viendra où nos frères morts seront vengés, et ce jour-là nous ne pardonnerons pas ! » Enfin un camarade de Nelchaïef, Vladimir Serebrenikof, « arrivé de Russie depuis un jour ou deux, rendit témoignage que l'œuvre à laquelle Serno avait travaillé toute sa vie prospérait après sa mort : le mouvement révolutionnaire grandit en Russie en dépit de toutes les persécutions ».


Dans la Suisse allemande, sur l'initiative de Karl Bürkly et de son lieutenant Hermann Greulich, se fondait à ce moment un journal qui allait se faire l'organe des doctrines soutenues au Congrès de Bâle par Rittinghausen, Gœgg, et la plupart des délégués de langue allemande. Bürkly était notre ami : nous l'avions invité à venir au meeting de Bienne, le 12 décembre, et s'il s'y était rendu nous l'eussions accueilli en camarade et en allié. Dans le Progrès (n° 28, 20 décembre), j'appréciai en ces termes le programme du nouveau journal et l'action préconisée par Bürkly et les socialistes zuricois :


Les socialistes de Zurich.

Nous avons entre les mains le numéro d'essai d'un journal socialiste de la Suisse allemande, qui s'intitule Die Tagwacht, la Diane ou plus clairement le Réveil. Ce journal est publié par un Comité siégeant à Zurich, et il a pour but de provoquer l'organisation d'un parti de la démocratie sociale en Suisse.

Voici en résumé le programme de ce nouveau parti politique :

Législation directe par le peuple ;

Unification des lois juridiques, centralisation de l'armée suisse, abolition de l’ohmgeld [1].

Rachat des chemins de fer par la Confédération ;

Séparation de l'Église et de l'État, de l'Église et de l'École ;

Instruction gratuite à tous les degrés ;

Soins gratuits aux malades ;

Abolition des impôts indirects, introduction de l'impôt progressif sur le capital, le revenu et les successions ;

Interdiction du travail des enfants dans les fabriques, au-dessous de l'âge de quatorze ans ;

Fixation de la journée de travail à huit heures pour les travailleurs au-dessous de seize ans ;

Fixation de la journée de travail à dix heures pour les travailleurs au-dessus de seize ans ;

Surveillance des ateliers par l'État au point de vue sanitaire ;

Enquête statistique sur la situation des ouvriers, le taux des salaires, le prix des logements, etc. ;

Crédit accordé par l'État aux associations coopératives.

On le voit, il s'agit bien là d'un parti politique, qui entre en lice pour faire concurrence aux conservateurs et aux radicaux, et qui se propose d'arriver au pouvoir pour opérer des réformes par voie gouvernementale...

Nous avons assez souvent dit ce que nous pensons à ce sujet. Cette manière de procéder ne nous parait pas conforme à l'esprit de l'Internationale.

Les rédacteurs de la Tagwacht sont nos amis, ce sont des mem-

  1. L’ohmgeld était une taxe sur le vin.