Ouvrir le menu principal

Page:James Guillaume - L'Internationale, I et II.djvu/11

Cette page a été validée par deux contributeurs.




PRÉFACE
----


Quelques mots seulement pour expliquer l'origine et le contenu de la présente publication.

Au cours de voyages faits en 1903 et 1904 dans le Jura neuchâtelois et bernois (Suisse française) pour y revoir mes vieux camarades et faire la connaissance des militants de la nouvelle génération, j'avais dû constater que le véritable caractère du grand mouvement socialiste dont l'Internationale a été l'expression était généralement inconnu ou méconnu aujourd'hui, dans le pays même qui fut le théâtre d'une partie considérable de ce mouvement. Je crus qu'il pourrait être utile d'attirer l'attention des jeunes, dans la Suisse française, sur les idées de l'Internationale, et de leur en faciliter l'étude et la discussion, en recueillant et en publiant ce que j'avais écrit, de 1868 à 1878, dans des journaux qui sont maintenant presque introuvables : je résolus donc de réimprimer en un petit volume un choix d'articles parus dans le Progrès du Locle, l’Égalité de Genève, la Solidarité de Neuchâtel, et le Bulletin de la Fédération Jurassienne.

On me fit observer que, pour restituer à ces articles leur véritable signification, il serait indispensable de les accompagner d'un commentaire historique, faisant connaître les circonstances à l'occasion desquelles ils furent écrits, le milieu dans lequel se sont produites les idées qu'ils exposent, et permettant surtout de bien comprendre l'évolution de ces idées. Je me préparai en conséquence à rédiger de courtes notes explicatives.

Mais alors on me dit qu'au lieu d'un commentaire consistant en simples notes impersonnelles, il serait préférable, en élargissant le cadre du livre, d'écrire une narration suivie, déposition d'un témoin sur les hommes et les choses de cette époque ; on me conseilla, en outre, d'ajouter aux articles de journaux d'autres pièces de diverse nature, lettres inédites, statuts, résolutions des Congrès, circulaires, etc. Le livre deviendrait ainsi à la fois une collection de docu-