Page:Jacques Boileau - De l abus des nudites de gorge, Duquesne, 1857.djvu/85

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


le Ciel avant qu’il se fasse sur la terre. Cependant elles empeschent que le Ciel ne se mesle de leur mariage lorsqu’elles employent pour se marier un moyen aussi impur qu’est la nudité, et il semble que ce n’est pas des mains de Jésus Christ, mais de celles d’Asmodée qu’elles veulent prendre un époux. Elles ont recours aux seuls charmes de leur beauté au lieu de recourir à la prière, et de là vient sans doute qu’elles perdent l’estime et l’affection de leur mari à mesure que leur beauté diminue. Quel que fières et quelque orgueilleuses qu’elles paraissent, elles montrent de la bassesse et de la soumission lorsqu’elles se réduisent jusqu’à se dépouiller à demi-nues, afin de pouvoir plaire à un homme. Et c’est pour cela peut-être que Dieu, à qui cette nudité déplaist, permet qu’elles trouvent dans cet homme un maître qui les maltraite, et non pas un mari qui les aime.

LI. C’est de Dieu seul, dit Salomon, que les hommes peuvent recevoir pour femme une fille prudente et sage, et c’est luy seul aussi qui peut donner à une fille un homme riche, doux et fidelle pour mary. Et si vous me de mandez ce que doit faire une fille pour obtenir de Dieu ce mary et pour mener une vie heureuse dans le mariage, je vous répondray avec