Page:Jacques Boileau - De l abus des nudites de gorge, Duquesne, 1857.djvu/11

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PREMIÈRE PARTIE.
Que les nuditéz de la gorge et des épaules sont blâmables et nuisibles.

I. Il suffit que le monde souffre et approuve une chose pour pouvoir conclure qu’un Chrétien doit l’éviter et la condamner, car qui ne sçait que le monde est l’ennemy irréconciliable de Jésus Christ, et que ses sentimens sont si opposéz à ses maximes, qu’il est impossible d’observer les loix de l’un sans violer celles de l’autre ; et comme le Chrétien ne doit être animé que de l’Esprit de Jésus Christ et que le monde suit toujours l’esprit du démon, il est évident que les Chrétiens doivent fuir ce que le monde recherche, blâmer ce qu’il autorise, et avoir de l’aversion pour ce qu’il aime.