Ouvrir le menu principal

Page:Isis Copia - Fleurs de rêve, 1911.pdf/40

Cette page a été validée par deux contributeurs.


· · · · · · · · · · · · · · · · ·


Plus que jamais mélancolique,
Guitare, reprends ta chanson
Dans cette ombre noire et tragique
Qui remplit ce vaste horizon.

Souffre, gémis, pleure, guitare !
La belle ne veut point aimer,
Et ton refrain suave et rare
Ne la saura jamais charmer…