Page:Innocent Borisov - Acathiste.djvu/26

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tu as éprouvées pour nous, nous te disons avec le larron : ô Jésus, fils de Dieu ! souvenez-Vous de nous quand Vous serez entré dans Votre règne.


Ikos 1.[1]


La plénitude et le Roi des puissances Angéliques, tu n’as rien pris des Anges, mais Dieu éternel, pour moi tu t’es fait homme, et avec ton corps vivifiant et ton sang tu as ramené à la vie l’homme, mort par le péché ; ainsi pleins de reconnaissance pour un si grand amour, nous te disons : Jésus, notre Dieu et Amour Éternel, qui nous as montré tant de bienveillance, à nous fils de la terre ; Jésus laissant les Anges en haut et descendu chez les hommes tombés si bas ! Jésus revêtu de

  1. Ce cantique, dans son contenu, est semblable au cantique précédent, seulement plus long ; c’est pourquoi il suit toujours Kondakion et ne se dit jamais seul.