Ouvrir le menu principal

Page:Innocent Borisov - Acathiste.djvu/12

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


trez la force de Votre Divinité, car Vous êtes mon Fils et mon Dieu.

Seigneur ayez pitié (3 fois).

Gloire au Père, au Fils et au St-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Venez, adorons, et prosternons-nous devant le Christ, notre Roi et Dieu (3 fois).

(Psaume CXLII). Éternel ! écoutez ma prière, prêtez l’oreille à mes supplications. Répondez-moi dans votre fidélité, répondez-moi dans votre justice. Et n’entrez point en jugement avec Votre serviteur, car nul homme vivant ne sera justifié en votre présence. Car l’ennemi poursuit mon âme, il a foulé ma vie par terre, il m’a jeté dans les ténèbres, comme ceux qui sont morts depuis longtemps. Et mon esprit a défailli, mon cœur a été troublé au dedans de moi. Je me suis souvenu des jours d’autrefois, j’ai pensé à toutes vos œuvres, j’ai médité l’ouvrage de Vos mains. J’ai étendu mes mains vers Vous ; mon âme, comme une terre altérée (soupire) après Vous. Seigneur, hâtez-vous, répondez-moi ; mon esprit se consume : ne cachez pas votre face, de peur que je ne devienne semblable à ceux qui descendent dans la fosse. Faites-moi entendre dès le matin la voix de Votre miséricorde, car je me confie en vous ; faites-moi connaître le chemin où je dois marcher, car c’est vers vous que j’ai élevé mon âme. Déli-