Page:Ibsen - Peer Gynt, trad. Prozor, 1899.djvu/71

Cette page a été validée par deux contributeurs.
38
PEER GYNT

VOIX NOMBREUSES

Oui, Peer Gynt, je t’en prie.


PEER GYNT

Ce n’est pas la peine de me tant prier. Je passerai comme un ouragan par-dessus vos têtes, et toute la commune tombera à mes genoux !


UN HOMME MUR

Il est fou à lier.


UN AUTRE

Imbécile !


UN TROISIÈME

Hâbleur !


UN QUATRIÈME

Bouffon !


PEER GYNT (avec un geste de menace)

Attendez, vous allez voir !


UN HOMME (à moitié ivre)

Attends toi-même ! On va te donner une raclée !


VOIX NOMBREUSES

On va te faire voir trente-six chandelles !

(Ils se dispersent, les vieux en colère, les jeunes riant et plaisantant.)


LE MARIÉ (s’approchant de lui)

Dis donc, Peer, c’est vrai que tu chevauches dans les airs ?