Page:Ibsen - Peer Gynt, trad. Prozor, 1899.djvu/48

Cette page a été validée par deux contributeurs.
15
ACTE PREMIER

quetin. Hope-là ! (Galopant.) Je suis le bouquetin, tu es Peer.


AASE

Ah ! Je ne sais plus où j’en suis !


PEER GYNT

Tu vois : nous avons passé le gué. (Il remonte sur la terre ferme.) Voyons, un gentil baiser au bouquetin pour t’avoir fait passer.


AASE (lui donnant un soufflet)

Tiens ! voici ta paie !


PEER GYNT

Aïe ! c’est de la mauvaise monnaie !


AASE

Lâche-moi !


PEER GYNT

Pas avant que nous soyons chez les parents de la mariée. Tu parleras pour moi. Tu es intelligente. Fais entendre raison à ce vieux fou. Dis-lui que Mads Moen est une drogue.


AASE

Lâche-moi.


PEER GYNT

Et dis-lui aussi quel bon garçon est Peer Gynt.


AASE

Ah ! tu peux compter là-dessus ! Je te donnerai