Page:Ibsen - Peer Gynt, trad. Prozor, 1899.djvu/277

Cette page a été validée par deux contributeurs.
244
PEER GYNT

LE PERSONNAGE MAIGRE

Hélas ! ça arrive aux meilleurs.


PEER GYNT

Eh bien ! ces bagatelles…


LE PERSONNAGE MAIGRE

Ah ! ce ne sont que des bagatelles ?


PEER GYNT

Oui, je n’ai jamais pratiqué le péché en gros.


LE PERSONNAGE MAIGRE

En ce cas, mon ami, laissez-moi tranquille. Vous semblez me prendre pour un autre. Vous regardez mes mains. Qu’y remarquez-vous ?


PEER GYNT

Un développement d’ongles inaccoutumé.


LE PERSONNAGE MAIGRE

Maintenant vous regardez mes pieds. Eh bien !


PEER GYNT (avec un geste)

Est-ce là un pied naturel ?


LE PERSONNAGE MAIGRE

Je m’en flatte.


PEER GYNT (ôtant son chapeau)

J’aurais juré que vous étiez prêtre. Et voici que j’ai l’honneur… Allons, tant mieux ! Quand on