Page:Ibsen - Peer Gynt, trad. Prozor, 1899.djvu/132

Cette page a été validée par deux contributeurs.
99
ACTE III

PEER GYNT

Moi ? De par le diable, que viens-tu me chanter là ?


LA FEMME

As-tu oublié le soir où tu vidas une grande coupe chez mon père ? As-tu oublié… ?


PEER GYNT

Quoi ? Des choses qui ne se sont jamais passées. Ah ! ça ! Qu’est-ce que c’est que tout ce radotage ? Quand t’ai-je rencontrée ?


LA FEMME

Nous ne nous sommes rencontrés qu’une fois, la première et la dernière. (Au petit.) Offre à boire à ton père. Je crois qu’il a soif.


PEER GYNT

Son père ? Tu es ivre, je pense !


LA FEMME

Tu devrais pourtant reconnaître l’arbre au fruit. Ne vois-tu pas qu’il boîte du pied comme tu boîtes de la tête ?


PEER GYNT

Tu veux me faire croire que… ?


LA FEMME

Ah ! tu recommences à te tortiller !…