Ouvrir le menu principal

Page:Hugo - La pitié suprême, 1879.djvu/83

Cette page n’a pas encore été corrigée


Dieu lui-même est pensif au fond du tribunal ;
Et le châtiment craint d’être injuste, et la foudre
Ne peut plus condamner et n’ose pas absoudre.