Ouvrir le menu principal

Page:Hugo - La pitié suprême, 1879.djvu/38

Cette page n’a pas encore été corrigée


Deviens de plomb, deviens d’acier, deviens de pierre !
Le sang des bons après le sang des innocents !
Règne ! plus bas ! plus bas ! descends ! descends ! descends ! ―

Se retenir ? comment ? Remonter ? impossible !
Et l’on descend ; le jour, de moins en moins visible,
S’éteint sur les degrés hideux ; et pas d’amis,
Pas de remords, ou bien des remords endormis,
Pas d’astre, aucun appui, nul guide, les cieux vides,
Le gouffre ; et l’on entend ronfler les Euménides.