Page:Hugo - Actes et paroles - volume 5.djvu/83

Cette page n’a pas encore été corrigée


Châtiment, offerts à la défense nationale, est dépositaire de la somme de 3,470 francs, reliquat de la recette produite par les lectures publiques des Châtiments.

« Le comité a cherché, sans y réussir, l’application de ce reliquat à des engins de guerre.

« Il ne croit pas pouvoir conserver cette somme dans la caisse sociale. En conséquence, il m’a chargé de la remettre entre vos mains, parce que vous avez seul le droit d’en disposer.

« Veuillez agréer, cher et illustre collègue, l’expression respectueuse de notre cordiale affection.

« Pour le comité :

« Le président de la séance,

« ALTAROCHE.

« Le délégué du comité,

« EMMANUEL GONZALÈS. »

AUDITIONS DES CHATIMENTS

COMPTE RENDU


1re, 2e et 3e séances 16,817 fr. 90

Dépenses :

Frais généraux des représentations, suivant détail 2,747 fr. 90}

13,347 90

Versement au Trésor pour deux canons, suivant reçu 10,600 fr. }

Solde 3,470 fr. »

M. Victor Hugo a prié le comité de garder cette somme et de l’employer à secourir les victimes de la guerre, nombreuses parmi les gens de lettres que le comité représente.




Concurremment avec ces représentations, le Théâtre-Français a donné, le 25 novembre, une matinée littéraire, dramatique et musicale, où Mlle Favart a joué doña Sol (cinquième acte d’ Hernani ), et