Page:Hugo - Actes et paroles - volume 1.djvu/142

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


au-devant d’eux, et je leur crierais : Malheureux ! arrêtez-vous, vous allez devenir de mauvais citoyens ! (Bravo ! bravo !) Et s’il ne m’était pas donné de les retenir, s’ils persistaient dans leur tentative d’usurpation impie, oh ! alors je donnerais, s’il le fallait, tout le sang que j’ai dans les veines, et je n’aurais pas assez d’imprécations dans la voix, pas assez d’indignation dans l’âme, pas assez de colère dans le cœur, pour écraser l’insolence des dictatures sous la souveraineté de la nation ! (Immenses acclamations.)