Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Théâtre, tome IV.djvu/48

Cette page n’a pas encore été corrigée


Rose|c|avançant la main pour le saisir. Ne faisons pas de bruit. }}

Le papillon s'envole.

Comme il est ennuyeux!

Il s'en va.

Elle suit le papillon. Don Sanche la suit.

Dans les lys.

Le papillon vole plus loin.

Bon, dans les clématites.


Don Sanche


Nos âmes ont toujours vécu, toutes petites L'une à côté de l'autre. O ma femme!

Le papillon vole plus loin.


Dona Rose


Il me voit!

Le papillon est sur l'églantine. Elle veut le prendre, elle tend la main, puis la retire vivement.

Oh! le méchant rosier qui m'a piqué le doigt!


Don Sanche


Ces roses! cela veut boire du sang des anges!

Le Moine en habit de dominicain paraît sous les arbres, parmi les tombeaux. Il ne les voit pas. Dona Rose l'aperçoit.


Dona Rose


Ah! voilà ce vieux moine aux allures étranges. Cet homme me fait peur. Viens-nous-en.

Ils sortent du côté des massifs d'arbres. Le moine avance lentement comme ne voyant rien hors de lui. -Le jour commence à baisser.