Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Théâtre, tome IV.djvu/113

Cette page n’a pas encore été corrigée




Et, si quelqu'un résiste, alors frappe, foudroie,

Brûle, écrase, extermine, et passe, et qu'on ne voie,

Au lieu maudit où fut ce couvent, tout à coup,

Pas un être vivant et pas un mur debout!

Gucho redouble d'attention.


Le Marquis


Si quelque moine?...


Le Roi


A mort!


Le Marquis


Quelque reître?


Le Roi


A la chaîne! Prends cent coupe-jarrets de ma garde africaine.

C'est assez pour forcer un cloître.


Le Marquis


 à part.

Et même deux.

Haut.

Quoique venant du roi, ce coup est hasardeux.


Le Roi


Va!


Le Marquis


Quand j'aurai l'infante, il faut la cacher.


Le Roi


Certe.


Le Marquis


Où?


Le Roi


Dans mon parc secret, place obscure et déserte.

Tu sais? je pars ce soir.


Le Marquis


Je le sais. Pour un jour.

{{Personnage|Le R