Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Théâtre, tome III.djvu/297

Cette page n’a pas encore été corrigée


Ayez soin que ce soir chacun s’égaye ici.
Et vous, ma fille, allons, tenez-vous prête.
Vous serez la plus belle encore dans cette fête,
Soyez la plus joyeuse aussi !

[Elle va au fond, et donne des ordres aux valets qui disposent la fête.]


FLEUR DE LYS


Monsieur, depuis l’autre semaine
On vous a vu deux fois à peine.
Cette fête enfin vous ramène.
Enfin ! c’est bien heureux vraiment !


PHŒBUS DE CHATEAUPERS


Ne grondez pas, je vous supplie !


FLEUR DE LYS


Ah ! je le vois, Phoebus De Chateaupers m’oublie !


PHŒBUS DE CHATEAUPERS


Je vous jure…


FLEUR DE LYS


Pas de serment !
On ne jure que lorsqu’on ment.


PHŒBUS DE CHATEAUPERS


Vous oublier ! quelle folie !
N’êtes-vous pas la plus jolie ?
Ne suis-je pas le mieux aimant ?


PHŒBUS DE CHATEAUPERS

[à part.]

Comme ma belle fiancée
Gronde aujourd’hui !
Le soupçon est dans sa pensée.
Ah ! quel ennui !
Belles, les amants qu’on rudoie
S’en vont ailleurs.
On en prend plus avec la joie
Qu’avec les pleurs.


FLEUR DE LYS

[