Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II.djvu/439

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


une grande montagne remplit la terre ; un grand nuage remplit le ciel. Entre le nuage et la montagne, une bande mince de ciel crépusculaire, clair, vif, limpide, et Jupiter étincelant, caillou d’or dans un ruisseau d’argent. Rien de plus mélancolique et de plus rassurant et de plus beau que ce petit point de lumière entre ces deux blocs de ténèbres.